Les Jardins d'Ombre et Lumière
9, rue Lafayette
94100 St Maur des Fossés
Tél. : 01 48 89 50 05
Fax : 01 43 97 26 08
E-mail: contact@lesjardinsdombre.com

Horaires d'ouverture
du Jardin exposition :

Ouvert au public...
...du Mardi au Samedi, de 10h à 18h.

Newsletter :


 


Certification environnementale française: le label Plante Bleue est pour le consommateur un gage de respect de l’environnement.

Partenaire:


Conseils pour la plantation et l'entretien des bambous

1) MODE DE PLANTATION :

Nos bambous sont vendus en containers, et peuvent donc être plantés toute l'année. Il faut cependant proscrire la plantation durant les périodes de grand froid, et prendre grand soin de ne pas endommager les turions et les jeunes pousses durant leur période d'apparition et de croissance, celle-ci s'étalant d'avril à juillet.

La croissance du bambou dépend de trois facteurs : la lumière, la terre et l'eau :

A) La lumière est nécessaire mais certaines espèces ne supportent pas le plein ensoleillement, aussi est -il indispensable de respecter les conseils que nous vous avons donnés lors du choix de l'espèce.

B) Le bambou affectionne les sols profonds, frais, bien drainant et riches en humus. Ces caractéristiques remplies leurs permettrons d'atteindre au mieux leurs caractéristiques optimales de développement. Néanmoins, le bambou est une plante peu exigeante, pouvant parfaitement s'adapter dans les terres plus battantes.


- Cas n°1) Terre drainante à coller :

Ameublir le sol sur une dimension légèrement supérieure à la motte . Débarrassée de son container. Faire une bonne fumure de fon à l'aide de fumier bien décomposé, type OR BRUN.

Le niveau supérieur de la motte doit être au niveau du sol et confectionner une cuvette afin de retenir l'eau d'arrosage.


- Cas n°2) Terre imperméable :

(eau persistant au delà de 6 jours après une pluie dans un trou de 40

cm effectué récemment) Il faut alors butter le terrain par un apport de terre végétale dans laquelle, le fournisseur inclura, si possible, une bonne proportion de terreau horticole. . . .


C) L'eau est un élément essentiel à la reprise et à la croissance du jeune plant. Il est donc impératif d'assurer un arrosage copieux et fréquent durant son transport et les premières années de son installation. Un bassinage du pot à la plantation est  important, pour s'assurer que le cœur de la motte est gorgé d'eau .Toute plante en attente de plantation, dans son container, doit être arrosée une fois par jour. Le dessèchement du Bambou est l'enroulement des feuilles dans le sens longitudinal. Ce signe est parfaitement réversible si l'apport d'eau ne tarde pas trop.


2) ENTRETIEN :

Une chute de feuilles et le dégarnissement des chaumes sont souvent observés dans l'année qui suit la plantation ou après. Ces signes marquent l'adaptation du jeune plant à ses nouvelles conditions d'implantation. Le signe de reprise du sujet est l'apparition de jeunes pousses dans l'année de l'implantation (en fonction de la saison).

L'arrosage sera de moins en moins nécessaire, à mesure que les feuilles tombées chaque année (lors de l'apparition des nouvelles pousses) recouvriront le sol et retiendront l'humidité, et que le système radiculaire sera bien développé :


A) Les 2 premières années : un à deux arrosages copieux par semaine en l'absence de précipitations.


B) Les années suivantes : un arrosage copieux de 1 à 2 fois par mois en l'absence de précipitations.


C) En jardinière : maintenir la terre humide, mais non détrempée.

D) Autres points à retenir :

- Un traitement préventif contre les pucerons est conseillé au début du printemps en pulvérisation ou en systémique.

- Faire un apport, de Mars à Novembre, d'engrais spécial Bambou (100% naturel, disponible au magasin)

- Laisser les feuilles tombées au pied du bambou (MULCH naturel, elles contiennent de la silice pour la dureté du bois)

- Effectuer un paillage d'hiver, durant les trois premières années ainsi qu'un arrosage entre deux périodes de gel si cela est nécessaire (feuilles enroulées, par exemple)

- Couper les chaumes secs en hiver, effectuer un éclaircissage fin Février tous les trois ans

- Vérifier régulièrement que les rhizomes des bambous ne sont pas passés au dessus de la barrière anti- rhizomes (lié à son mode de développement), les couper si nécessaire. Rendre la barrière visible pour d'éventuels contrôles.

< Retour à la page "Plantation de bambous"