Les Jardins d'Ombre et Lumière
9, rue Lafayette
94100 St Maur des Fossés
Tél. : 01 48 89 50 05
Fax : 01 43 97 26 08
E-mail: contact@lesjardinsdombre.com

Horaires d'ouverture
du Jardin exposition :

Ouvert au public...
...du Mardi au Samedi, de 10h à 18h.

Newsletter :


 


Certification environnementale française: le label Plante Bleue est pour le consommateur un gage de respect de l’environnement.

Partenaire:


Entretien du système d'arrosage

OFFREZ UNE NOUVELLE JEUNESSE À VOS ARROSEURS !

Vous trouverez dans cette page, quelques conseils et astuces offerts par l'équipe des Jardins d'Ombre et Lumière. Nous souhaitons vous aider à préserver vos pelouses, vos jardins et vos systèmes d'arrosage à mieux résister aux températures caniculaires de la saison estivale ou encore aux températures glacées de la saison hivernal.

Tout comme un véhicule qui aurait passé quatre longs mois, dans le froid, stationné dans une allée, les systèmes d'arrosage ont besoin d'une bonne révision avant de pouvoir refonctionner sans relâche et garder vos pelouses et vos jardins verts, même sous la chaleur harassante des mois d'été. Donc, ce printemps, avant de sortir les outils d'entretien des pelouses et jardins, prenez le temps de vérifier que votre système d'arrosage est en parfait état.

Quelques heures d'entretien pourraient bien se traduire par des économies d'eau et d'argent, et SURTOUT éviter une catastrophe en plein milieu de l'été. Voici 12 conseils qui vous aideront à préparer votre système pour une nouvelle autre saison d'arrosage...

1. Demandez le programme...

Procédez à un contrôle de votre programmateur et à une vérification des programmes en mémoire (Pour programmateurs sur secteur). Cela implique notamment de dépoussiérer le programmateur et de vérifier que les réglages sont adaptés à vos besoins en arrosage, ainsi que le câblage électrique des différents éléments (branchement des solénïodes). Nettoyez et testez la sonde de pluie.

2. Nettoyer  les têtes de vos arroseurs et/ou goutteurs (risque de calcaire ou saletées)

Éliminez les cailloux, saletés, grains de sable et autres types de débris qui pourraient obstruer le débit régulier de l'eau des têtes d'arroseur (filtre). Une diffusion inégale peut conduire à un excès d'eau dans certaines zones et une pénurie dans d'autres, résultant en un espace vert décoloré et en mauvaise santé.

3. Mettez votre système en boîte...

Vérifiez l'uniformité de l'arrosage ; placez des boîtes de conserve vides ou des gobelets en plastique tous les 3 à 4 mètres sur votre terrain et commencez l'arrosage. Comparez le niveau d'eau dans chaque récipient. Si le niveau d'eau diffère de manière considérable, ajustez le débit et la portée des arroseurs.

4. Le grand ménage de printemps...

Remplacez les buses fissurées, ébréchées ou usées. Les buses et les têtes des arroseurs sont conçues pour supporter l'usure normale liée à l'arrosage mais ne font pas le poids face aux tondeuses qui s'emballent, au chien du voisin ou aux bambins trop curieux. Un arroseur cassé peut causer des dégâts sur les pelouses, les jardins et les factures d'eau ; il est donc important de les vérifier et de les remplacer régulièrement.

5. Un petit air de printemps...

Les températures printanières sont parfois trompeuses. La hausse de la température de l'air ne s'accompagne pas toujours d'une hausse de la température du sol. Utilisez une petite pelle pour vous assurer que le sol de votre terrain est totalement dégelé jusqu'à une profondeur de 30 centimètres. Arroser alors que le sol est gelé peut entraîner la rupture d'un tuyau.

6. La règle des quinze (centimètres)...


Arrosez suffisamment longtemps pour saturer le sol d'eau sur une profondeur de 15 centimètres. Enfoncez un tournevis dans le sol pour vérifier la profondeur ; si le tournevis rencontre la résistance d'un sol dur et sec à moins de 15 centimètres de la surface, adaptez la durée d'arrosage en conséquence afin d'augmenter la saturation du sol en eau.

7. À la douche...


Étant donné qu'il vaut mieux arroser pelouses et jardins aux petites heures du matin, les problèmes sont souvent découverts trop tard. Mettez le système d'arrosage en marche, enfilez un maillot de bain et veillez à ce que tout fonctionne correctement.

8. Purgez pour nettoyer !


Il vous suffit de dévisser complètement deux têtes d'arroseur et de mettre le système d'arrosage en marche pendant deux ou trois minutes. Cette manœuvre devrait éliminer les débris qui se seraient éventuellement accumulés au cours de l'hiver ainsi que l'air présent dans les tuyauteries souterraines.

9. Précieuses vannes...


Les vannes assurent la répartition de l'eau dans tout le système. Toute fuite éventuelle gaspille l'eau et gonfle la facture. Examinez chaque vanne pour vérifier qu'elle fonctionne correctement. Des zones trop humides dans une pelouse, entraînant la formation de plaques boueuses et/ou dénudées, peuvent être le résultat de fuites.

10. Soyez prêt...


Remplacez la pile de secours du programmateur si besoin et gardez une copie du programme d'arrosage à portée de main. Une surtension ou une brève coupure de courant au milieu de la nuit peut entraîner la réinitialisation du programmateur et l'effacement de tous les programmes d'arrosage prédéfinis, une mésaventure qui peut passer inaperçue jusqu'à ce que la pelouse jaunisse. Une pile de secours neuve suffit à conserver les programmes prédéfinis en mémoire jusqu'à restauration de l'alimentation (Pour programmateurs sur secteur).


11. l'hiver est proche...

Pensez à purger le réseau de tuyaux de votre système d'arrosage avec un compresseur pour évacuer toute l'eau et ainsi
éviter l'éclatement éventuel des canalisations par grand froid. Enlevez la pile du programmateur (pour ceux fonctionnant à piles). Coupez la vanne d'arrêt de l'arrivé d'eau de la nourrisse et maintenir les vannes de purge et les solénoïdes en position ouverte.  Protégez du froid la nourrisse et le programmateur avec un matériaux isolant.

12. le goutte à goutte dans les bambous...

Pensez à vérifier que le réseau de goutte à goutte reste bien visible pour un contrôle du bon fonctionnement des goutteurs. Vérifiez que l'extrémité des rhizomes ne pénètrent pas à l'intérieur d'un goutteur pouvant provoquer son éclatement et ainsi causer une fuite d'eau importante lors de sa mise en route.


...Ces quelques conseils vous permettront sûrement de mieux profiter de votre jardin et de maintenir le système d'arrosage en bon état de fonctionnement !

< Retour à la page "Arrosage et éclairage"